En Immobilier Votre bénéfice se fait à l’achat…

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

En Immobilier Votre bénéfice se fait à l’achat…

Quand vous décidez de vous constituer un patrimoine immobilier, la première décision que vous devez prendre, c’est de toujours négocier le prix proposé, c’est vraiment fondamental pour obtenir un juste retour sur investissement.

La négociation va vous permettre d’améliorer votre rentabilité, c’est un passage obligé, c’est pour cela que vous ne devrez jamais faire rentrer de sentiment dans votre décision.

L’important, c’est la rentabilité de votre investissement, pas le coup de cœur parce que la vue est trop belle, qu’il y a un autre acheteur, des arguments de vendeurs.

Vous devez prendre le risque de ne pas avoir le bien, vous en retrouverez un autre…

Si vous désirez investir pour gagner de l’argent, non seulement vous devez négocier, mais pour ne pas être en compétition sur un marché trop chaud, vous devrez rechercher le marché atypique et ainsi vous serez dans une niche porteuse pour vous et négligée par les autres qui n’ont pas encore votre savoir-faire.

Avant de vous lancer dans une négociation, vous devez déjà bien étudier l’annonce de votre vendeur, si possible lui demander des précisions par téléphone et regarder les avantages et inconvénients du quartier, ainsi que la situation du bien, l’étage, le bruit, la vue, l’isolation, l’état de l’immeuble, de la montée d’escalier, du voisinage, le RDC, l’exposition au nord, etc.

Tous ces renseignements vont vous fournir des arguments pour commencer à négocier le prix et vous pourrez ainsi certainement obtenir votre prix.

Si ce n’est pas possible, vous devez être assez serein pour ne pas acheter, n’oubliez jamais que c’est à l’achat que vous faites votre bénéfice ultérieur.

Ceci étant précisé, lors de votre visite, vous devrez prendre note des défauts, voire être accompagné d’une personne qui devra vous faire un devis des réparations afin de rendre le logement louable, donc prendre le temps de constater l’état actuel et d’évaluer les améliorations à apporter, donc le prix total pour vous.

Le système électrique, le double vitrage, la place perdue, les peintures à rafraîchir, l’état général, l’humidité, le toit, la tuyauterie et sanitaires, toutes ces notes vont vous aider à donner des arguments pour négocier le prix.

Pour connaître le prix de ce bien par rapport au quartier, vous devrez certainement faire une petite recherche sur les autres biens identiques en surface sur les différents sites immobiliers tels que Leboncoin, SeLoger et aussi lacoteimmo.com ou le site des notaires immobilier-notaires.com.

Avec ces différents renseignements, vous pourrez dire à votre vendeur que son logement est surcoté ou constater par vous-même de la bonne opportunité qui se trouve devant vous.

Rien ne vous empêche de vous faire passer pour un acheteur dans une autre agence immobilière du quartier afin de mieux connaître le prix du mètre carré et des avantages et inconvénients de ce quartier.

Ainsi, vous connaîtrez le prix d’autres logements et vous pourrez argumenter que vous avez sous le coude un autre bien pour ainsi dire identique à 10 k€ de moins que celui-ci et que vous hésitez, que vous devez réfléchir et là vous attendez.

Si c’est le prix que vous souhaitez, vous lui dites que vous pouvez lui faire une offre écrite.

De votre côté, vous ne savez pas pourquoi le vendeur doit vendre, il est peut-être en procédure de divorce, c’est une succession ou un changement géographique pour le travail, donc le vendeur peut être très pressé, ce qui va l’obliger à accepter une offre qui se rapproche de son souhait.

Ne négligez jamais les non-dits…

Prenez le temps de faire parler votre vendeur, plus il parlera, plus vous obtiendrez des éléments pour argumenter votre dossier.

Soyez patient et écoutez, puis plus tard, faites-lui une offre que même vous n’accepteriez pas et vous verrez immédiatement votre vendeur réagir en disant : ah non, pas à ce prix-là, ou non, pas en dessous de…

Ainsi, vous aurez déjà obtenu des renseignements extrêmement utiles pour votre offre.

Si le vendeur refuse, ne vous en faites pas, il reviendra peut-être dans quelques jours, ou vous devrez rechercher un autre bien, mais c’est votre job, ne l’oubliez pas, si c’était facile de trouver régulièrement la perle rare, ça se saurait…

Voilà, à vous maintenant de commencer vos recherches.

http://urlz.fr/7PIo

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »